www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du comité départemental d'athlétisme des landes
Actualités
Lucie Lacrampe : aller toujours plus haut
Commentez cette actualité
30 Novembre 2020 - Béatrice Laffargue (Webmaster)
Lucie Lacrampe : aller toujours plus haut

Depuis combien de temps pratiques-tu l'athlétisme ?
Je m’adonne à l’athlétisme au stade montois depuis que je suis en CM2. J’en suis à ma septième année de pratique.

Pourquoi as-tu fait le choix de ce sport ? Et comment en es-tu venue à te spécialiser à la hauteur ?
Lors de mes années de primaire, nous faisions le cross des écoles. Je les ai gagnés. Ma mère trouvait que je courais bien donc elle m’a proposé de faire de l’athlétisme. Dès les premiers entraînements, j’ai adoré et j’ai donc continué de le pratiquer. Au début, je découvrais un peu toutes les spécialités et je me rappelle les premières fois ou j’ai fait de la hauteur. Beaucoup d’athlètes découvraient cette spécialité mais je suis l’une des seules à l’avoir beaucoup appréciée. De plus, je voulais faire quelque chose de différent que la longueur davantage pratiquée.

Au fur et à mesure, c’est devenu ma spécialité favorite. Et les résultats ont suivi. J’ai réalisé ma meilleure performance lors du championnat régional Equip’athlé en octobre 2018 à Libourne où j’ai franchi 1m62.

Qui est ton entraîneur actuel ? Et quel est celui qui t’a le plus marqué ?
Actuellement, j’ai deux entra
îneurs : Jacques Monteron et Thibaut Menanteau. Jacques est de loin l’entraîneur qui m’a le plus marqué car c’est lui qui m’entraîne à la hauteur depuis toujours et qui me soutient lors de chaque compétition. Ce n’est pas qu’un simple entraîneur. Il est super gentil, passionné et c’est un plaisir de s’entraîner avec lui. Il respire la joie de vivre tout comme Thibaut.

Comment se sont déroulés tes entraînements avec cette année marquée par la COVID ? Cette crise sanitaire a-t-elle un impact sur ta condition physique et psychologique ?
M
es entraînements cette année ont été perturbés. En janvier, je m’entraînais 4 fois par semaine. Durant la période de confinement, j’ai maintenu mon activité physique en faisant du renforcement musculaire. Mais je ne pouvais plus sauter. Cette crise n’a pas forcément eu d’impact sur ma condition physique et mentale. Les entraînements au stade me manquaient certes, mais c’était la même chose pour tout le monde. Nous n’avions pas le choix. En revanche, quel plaisir lorsque j’ai pu y retourner en mai !

Il est vrai également que nous avons eu moins d’opportunités de performances en raison du nombre de compétions annulées. Cela a réduit les chances de qualifications pour de plus grandes compétitions. Mais le principal est que j’ai pu continuer à m’entraîner.

De ta jeune carrière sportive, quel est ton meilleur souvenir ?
Mon meilleur souvenir
fut lors de la coupe de France minime en 2018. J’ai adoré notre esprit d’équipe et sa grande solidarité. C’était la première fois que j’étais sélectionnée pour une compétition, que je qualifierais d’importante. Et le fait d’être entourée de grands sportifs et de grands entraîneurs, ce fut quelque chose de super cool et de super intéressant pour moi. Je me souviens avoir battu mon record en ayant sauté 1m59. Je garde aussi en tête la compétition à Libourne où j’ai sauté 1m62. Mon entraîneur, Jacques était super content !

Et ton pire souvenir ?
Je n’ai pas de
mauvais souvenir. Juste parfois, lorsque je ne m’améliore pas malgré tous les entraînements, c’est un peu dur... battre mon record et rendre fier le Stade Montois, voilà ce qui m’anime... mais je suis quand même contente de mes performances.

Y-a-t-il un athlète qui t'inspire ?
Ce n’est pas très original mais pour moi, Kevin Mayer est un grand athlète.
C’est un exemple. Il ne renonce à rien, se donne à fond quoi qu’il arrive et il m’impressionne. Si je parlais que de hauteur, je dirais Yuliya Levchenko.

Le livre que tu lis actuellement ?
Récemment, j’ai lu le roman « le Rouge et le Noir » de Stendhal qui est le premier roman que nous avons étudié avec le lycée pour le bac de français.

La musique qui te donne le plus la pêche ?
Je n’en ai pas une en particulier mais j’écoute souvent les musiques qui motive
nt, qui donnent envie de bouger comme par exemple certaines musiques du groupe M83.

Le dernier film que tu as vu ?
Je regarde souvent les mêmes films.
Le dernier que j’ai vu est un Harry Potter. C’est mon film ou du moins, ma saga favorite

Quelles études poursuis-tu ?
Pour l’instant je suis en première générale au lycée Charles Despiau à Mont de Marsan.
Toutefois, je ne sais toujours pas ce que je veux faire après le lycée.

Enfin, comment envisages-tu ton avenir sportif ?
Je n’envisage pas forcément d’avenir sportif mais je l’envisage au stade montois, peut être avec moins de compétitions car les études vont devenir prédominantes.
Et puis je ne sais pas où je partirai étudier. Pour moi, le sport est avant tout un loisir ! 

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
24/02 >
02/01 >
27/11 >
15/11 >
03/11 >
20/10 >
03/10 >
20/09 >
15/09 >
11/09 >
26/08 >
02/08 >
19/05 >
13/03 >
03/03 >
18/02 >
06/02 >
15/01 >
15/12 >
25/11 >
COVID 19. Compétitions
FORMATIONS

Formations encadrement sportif 

Les Espaces
Les partenaires du CD40




















****

METEO FRANCE

Prévisions Météo pour les prochaines compétitions cliquez sur l'image

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-





-*-*-*-*-*-*-*-*-